L'arbitre voit tout

Une donne présentée par Christophe Defer

J'arbitrais la finale de comité de Dames/4 Honneur, les 15 et 16 février 2014, à la maison du bridge. Au hasard de mes déplacements dans la salle (l'arbitre ne kibitze pas, mais n'a quand même pas les yeux dans les poches...), je me suis intéressé à la donne suivante :

La main de Nord (à peu près) :

RDV865

AD5

V7

R3

Que faire, lorsque le partenaire ouvre de 1SA ? De manière assez classique, on peut faire un texas, puis faire une enchère forcing quelconque (2SA pour ceux qui jouent cette excellente convention, sinon on « invente » un faux bicolore à 3). On arrive rapidement à savoir que le partenaire est fitté , qu'il a le contrôle et deux As, et on déclare assez facilement le contrat de 6à l'issue d'une séquence d'enchères parfaitement maîtrisée.

Le flanc, bien inspiré, entame , et, le Roi de ayant le mauvais goût d'être mal placé (du point de vue du déclarant !), on fait rapidement une de chute (les sont 4/2 et les ♠ 2/2 donc on chute quoi qu'on fasse)

La main du déclarant (à peu près aussi) :

743

86

ARD42

AD7

C'est ce à quoi j'ai assisté. Alors, tout est normal et le camp N/S se console comme il peut ?

Ce chelem est plutôt bon : sur entame , il est en gros à 50% (Roi de placé, mieux que d'espérer les 3/3 pour défausser rapidement les ) et sur une autre entame il gagne tranquillement (je ne prend pas en compte un éventuel partage 4/0 des atouts). Cependant, joué de la main de Nord, il est à l'épreuve des balles... et je me suis laissé dire que Nord aurait pu tenir le raisonnement suivant :

  • J'ai assez de jeu pour imposer un chelem (16 H et une belle couleur 6ème en face de 1SA)

  • Ma couleur est jouable même en face de deux petits

  • J'ai potentiellement deux couleurs sur trois (et ) à protéger à l'entame et j'ai donc l'impression qu'il faudrait jouer le coup de ma main et ne pas faire de texas

  • Cependant je peux pas être tout à fait certain qu'il ne manque pas 2 As ou AR de .

  • Le grand chelem est lointain et même s'il y est, arrivera t-on à le trouver ?

Prenons un risque et envisageons alors simplement la séquence : 1SA – 6 !

Çà a l'avantage d'être simple mais aussi et surtout de laisser l'adversaire dans le brouillard à l'entame (et si c'est le Lapin en Est...).

Que faut-il en penser : « bien joué, c'est un bon pari » ou « politique du résultat » ? A méditer...mais je crois que la situation mérite qu'on y réfléchisse.

(dernière précision : jouer le « Gerber » à 4 ne permet pas de s'en sortir ici, le partenaire répondant 4 avec deux As... On évite de jouer 6 avec deux As dehors mais on risque à nouveau de jouer de la mauvaise main)


 

Commentaires (7)

1. yves23 15/06/2014

Si je suis en nord, avec ce genre de main, je ferai curieusement un stayman.
Les deux mains de sud et nord étant de forces à peu près égales, le texas n'a plus d'intérêt.
Le stayman ne résout rien si sud a 4 piques, mais dans le cas contraire, comme ici, sud va répondre 2K, et je vais jumper à 3C, indiquant 4 cartes à coeur, et 5 à piques. Je retrouverai le fit à pique, et le jeu sera joué de la bonne main.
Si sud répond 2C, je ferai pareil, imposant au final le contrat à pique puisque je connaitrai le fit à pique par l'ouverture de 1SA, et l'absence de fit à coeur, mon partenaire n'ayant pas ouvert d'1C.
Ne pas oublier que dans ce cas, mon partenaire ayant ouvert d'une ouverture précise, 1SA, c'est lui, sud, le "moussaillon", et moi, nord, le "capitaine", puisque c'est nord qui connait le mieux la force de l'équipe.

2. ssimon 28/03/2014

En tant que président de la LPL (Ligue pour la Protection des Lapins ) je m'insurge contre de telles allégations !!

3. cdefer 19/02/2014

Il m'avait pourtant semblé entrevoir deux petits piques dans la main n'ayant que deux carreaux. Mais peut-être ai-je mal vu... Cela dit, c'est effectivement la manière de traiter cette main à l'enchère qui me parait intéressante ici, afin de jouer le coup à presque 100% au lieu de 40 ou 50.

4. Franck 19/02/2014

La probabilité de la ligne de jeu qui consiste à mettre l'As de Coeur sur l'entame pour défausser les Coeurs est inférieure à 40%, et donc aux 50% de l'impasse.
Le débat porte semble-t'il sur le problème d'enchère qui consiste à faire jouer le coup de la bonne main.

5. flo14 19/02/2014

Il y a 2 possibilités pour gagner ce chelem, soit les carreaux 3/3 soit que as de pique soit sec et dans la main de celui qui n'a que 2 carreaux.
Je l'ai gagné ce chelem, en prenant as de coeur, les 3 trefles pour defausser un coeur du mort et carreau. sur le 3° carreau, j'ai defausse le dernier coeur
(en priant) et j'ai vu tombé as de pique ! pour égal

6. Franck 18/02/2014

Merci de bien vouloir quantifier l'avantage théorique du déclarant Nord quand le Lapin gît en Est.
Toute la difficulté est d'appuyer suffisamment fort sur les freins pour réfléchir 5 secondes et éviter de faire mécaniquement un texas. 6 Piques est une enchère que je produirais volontiers car je souscris à tous tes arguments. Il est cependant très difficile d'évaluer les probas entre les 2 couleurs à protéger d'une part, et les risques (2 as manquants, AR K à perdre ou grand chelem empaillé) d'autre part (d'où ma première question).

7. cdefer 18/02/2014

Évidemment, ceux qui peuvent dire 3P sur 1SA avec ce type de main ont réglé le problème... mais on utilise de plus en plus cette enchère dans un sens conventionnel (bicolore mineur 5/4 court à Pique par exemple, ce qui est certainement beaucoup plus fréquent que ce genre d'unicolore de chelem)

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 15/06/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site