Paire, impairs et manqué

Deux donnes présentées par Jérôme Demercastel

1er WE de DN2 par paires avec Christophe DEFER, un champ entier de « méchants » !!!

Vous vous asseyez après une petite demi-heure de pause repas en ce beau dimanche de mars et vous relevez en Sud la main suivante personne Vulnérable:

 R87542

 876

 106

 AD

La séquence :

                N            E            S            W

                -           1SA        2*           -                     * unicolore majeur

                2          -           2            X   

                -**         3          -              -                      ** le bon tempo

               3         fin                                

Ouest entame le 4 et le mort étale :

DV9

D10

97432

 RV2

Rapidement 3 tours de Trèfle pour la défausse du 6 et comme il n’y a pas de mauvaise nouvelle (atouts 2-2) vous pouvez couper un Cœur au mort et tabler pour égal. Bon ok, ils ont filé à l’entame, mais 4 gagne chez eux (peu appelé tout de même) et la note de 31/42 (74%) récompense votre activisme sur cette donne !

 

Après cette première donne de mise en bouche, vous relevez :

V8

AV754

RV7

R87

Seuls Vulnérables, Est ouvre de 1SA (encore !!!) et là, même si vous avez plus de jeu que la main précédente, pas question d’une quelconque intervention avec ce type de main, ils ont la « gâchette » facile ! Tout le monde passe et vous entamez 4ème meilleure soit le 5, le mort étale :

A1065

R98

983

964

Le déclarant appelle le 8, Christophe fourni le 2 (vous espérez 3 cartes chez lui) et le déclarant met le 10 qui semble confirmer D10 secs, mais il le fournirait aussi avec D1063 pour jouer vers les Piques du mort ! Il joue ensuite un petit Pique pour votre 8 et l’As du mort, le 2 de Christophe et appelle le 4 pour le 5 de Christophe, le 10 du déclarant….à vous.

Vous êtes encore parfaitement lucide, même si la digestion du sandwich dominical a commencé et vous fournissez le 7 dans un tempo normal ! Vous auriez fait pareil, non ?

Le déclarant enchaine par R et Pique, vous défaussez évidemment le 8 (oupssss) et Christophe prend de la Dame pour rejouer un petit Carreau. A ce stade, quid des Cœurs ? Le déclarant réfléchit, passe la Dame et votre Roi. Vous rejouez le V (c’est peut-être une erreur) qui fait la levée et vous rejouez Cœur pour le 9, le 3 et la Dame.

Le déclarant rejoue Pique pour le 10 du mort pendant que vous défaussez votre dernier Carreau et Christophe son dernier Cœur, et le déclarant appelle un Trèfle du mort pour le 2 de Christophe et le jeu s’arrête….. Le déclarant hésite….. Alors que vous salivez, pensant avoir fait le meilleur flanc de la journée pour scorer +50 s’il refait l’impasse (vous tablez avec AV7 de Cœur et le Roi de Trèfle), le déclarant réfléchit encore 10 bonnes secondes et fournit l’As !!!!!! Du coup c’est lui qui table et score 42/42 grâce à ce 180. Il avait :

♠ R974

 D10

 AD64

 AD10   

Je dois vous avouer que la pilule passe mal, quand je vous disais qu’ils étaient « méchants » ! Jérôme


 

Date de dernière mise à jour : 23/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site